L’US Créteil Canoë Kayak à l’Open Canoë Festival 2018 (28 Avril-1er Mai)

Drome_2018_06_small

Nous voici sur le chemin de retour, la tête pleine des images enchanteresses de la Drôme où, pendant 4 jours, nos 4 équipages ont participé à l’  » Open Canoë Festival 2018  » .

Après confirmation de notre inscription, nous recevons chacun un bracelet et un tee-shirt de participant et pouvons prendre nos marques au camping de Mirabel-et-Blacons où un apéritif à la Clairette de Die nous attend, avant un rapide dîner qui ne tarde pas à être suivi d’un sommeil, « ronflant »pour certains, et réparateur pour tous.

Le lendemain matin, c’est avec impatience, que nous nous rendons à l’embarquement où nous équipons nos 4 canoës ouverts, de type indien, avant de nous élancer sur les flots. C’est un groupe soudé, où l’entraide et les petites attentions règnent – rassurant les novices prêts à l’aventure – qui embarque sur la belle eau verte de la Drôme »,. Après quelques coups de pagaie, nous affrontons notre premier rapide et …. tout se passe bien, si ce n’est que déjà nous nous rendons compte que ces embarcations sont sous-adaptées à l’eau vive car il faut, après chaque rapide, écoper et vider. Cela confirme que les aménagements  de sécurités effectués pour cette occasion étaient essentiels pour assurer la flottabilité de ces canoës mais pas suffisants pour éviter des prises d’eau lors des nombreux rapides qui ponctuent sans répit les portions de classe 2/2+. Néanmoins cela ne décourage personne et surtout pas les débutants, qui ont la « chance » de naviguer avec un débit de 35m3, qui provoque un courant et des rapides plus importants que d’ordinaire . Rassurés, nous partageons nos sensations, bons mots et plaisanteries, tout en ne perdant pas de vue les pièges de la rivière. La rivière se joue toutefois de notre vigilance et renverse quelques embarcations, dont, oh scandale !!, celles des plus expérimentés. Mais la chance ne sourit-elle pas aux innocents ?
Cet environnement naturel, déjà méditerranéen, imposant par sa force et son ancienneté, nous rappelle utilement, notre fragilité devant les éléments, notre humilité devant les forces de la nature, et notre privilège d’être au cœur de cette nature, d’en apprécier pleinement son essence, sa beauté. C’est dans ce cadre magnifique, sur des plages de galets, que nous partageons nos pique-niques .

L’eau est superbe et même pas froide !!! Un courant et un débit, changeants sur 3 jours, et des rapides plus ou moins puissants auxquels s’ajoutent ces paysages magnifiques nous remplissent de bonheur.

De la fatigue ? Eh bien non car l’enthousiasme efface tout !
Merveilleux souvenirs : merci à nos organisateurs, nos encadrants, merci à la nature.

Emmanuel LOPEZ et Yves BOVIS